Hervé Perdriolle est collectionneur, critique d’art et commissaire d’exposition. Il a été le promoteur de la Figuration Libre et a participé en France aux premières expositions notamment de Jean-Michel Basquiat, Keith Haring (1984) et Ravinder Reddy (2000).

 

Depuis 1996, son activité principale consiste à faire connaître et à promouvoir les « Autres maîtres de l’Inde » à travers les œuvres des meilleurs artistes contemporains de l’art tribal et de l’art populaire Indiens.

 

"L'art tribal indien émerge sur la scène internationale" En Inde, la place des aborigènes n'est plus au Musée de l'homme, dans ces reconstitutions où les mannequins en cire, vêtus de costumes traditionnels, sont assis autour du feu devant leurs maisons traditionnelles. Les voici désormais au-devant de la scène artistique contemporaine indienne, avec des œuvres qui se vendent dans les galeries d'art et les musées du monde entier. La voix des populations tribales indiennes, longtemps étouffée, renaît grâce à la peinture. Le Monde 17 février 2011

 

Photo : "Feito por Brasileiros" murs peints par des artistes de la tribu Warli et Caligrapixo, Cidade Matarazzo, Sao Paulo 2014


Galerie

En septembre 2009, Hervé Perdriolle ouvre sa collection au public dans le cadre de son appartement galerie proche du Jardin du Luxembourg. Sur rendez-vous, il vous conseille et vous fait profiter de son expertise.

Newsletter Inde

Many Western abstract painters in the early 20th century — Albers, Kandinsky, Mondrian — were deeply influenced by Asian art and philosophy, though no one dismissed them as Orientalists. Their cosmopolitanism was a point in their favor, and proof of Modernism’s wide embrace. By contrast, if Asian artists showed signs of absorbing Western models, their work was disdained as derivative, inauthentic and evidence that Western Modernism was the only true one, the source that supplied the world. When you visit — as I urge you to do — “V. S. Gaitonde: Painting as Process, Painting as Life” at the Guggenheim Museum, keep this paradox in mind just long enough to see how its biases operate.

Actualités

L'exposition 'Inde' au Manoir de Martigny du 26 mai au 5 aout 2018 rassemble une centaine de pièces prêtées par une trentaine de collectionneurs. Elle accueille des oeuvres d’une quinzaine d’artistes indiens choisies par le critique d’art et commissaire d’exposition Hervé Perdriolle. Interventions in situ de Shine Shivan (photo) et T. Venkanna. Un catalogue a été publié à cette occasion.